Mijoté de lapin aux rutabaga et fève tonka

recette-facile-rapide-lapin-rutabaga-mijote-tonka-feve-pintade-aixoise

Le lapin c’est bon, à toutes les sauces. Avec des navets c’est très convenu alors remplaçons-les par des rutabagas (des petits, des jolis, c’est la saison. Rien à voir avec ceux que vos grands parents ont dû avaler pendant l’Occupation !) ; ajoutons une pointe de fève tonka… Hop le plat de mémé devient quelque chose de très hipster. Si. On pourrait en manger dans ces nouveaux restaurants à la décoration scandinave, en étant vêtu d’une chemise à carreaux et affublé d’une paire de lunettes rondes en écaille. Vraiment, cet hiver le lapin aux rutabagas est über cool.

Donc pour 6 personnes (si vous êtes moins allez-y quand même j’ai une petite proposition sympathique à cuisiner avec les restes : samossas de lapin)

  • 1 lapin coupé en 7 ou 8 morceaux (faites-le vous-même ou demandez au volailler)
  • 80g de beurre
  • 400g d’échalotes
  • 300g de pommes de terre (une grosse pomme de terre) à chair farineuse, qui se délite facilement
  • 1 bouquet garni (céleri branche, thym, poireau, feuille de laurier)
  • 1 clou de girofle (à planter dans le bouquet.)
  • 5 gousses d’ail
  • 250ml de vin blanc sec
  • 750ml de bouillon de légumes
  • 1 kilo de petits rutabagas (deux bottes environ) ou des navets à défaut, mais c’est moins hipster
  • fève tonka (et de quoi la râper : micro-plane, économe, râpe fine à fromage etc.)
  1. Épluchez et émincez grossièrement les échalotes. Déshabillez les gousses d’ail, enlevez-leur le germe le cas échéant.
  2. Dans une cocotte en fonte, faites fondre le beurre et donnez-lui une coloration noisette (attention il ne doit pas noircir !), disposez les morceaux de lapin un à un dans le fond de la cocotte et laissez-les colorer 3 minutes de chaque côté.
  3. Ajoutez les échalotes et les gousses d’ail puis mélangez sans abîmer le lapin. Disposez le bouquet garni Couvrez et laissez cuire à feu doux pendant 10 minutes.
  4. Épluchez la pomme de terre et découpez-la en petits dés. C’est elle qui va assurer la liaison de la sauce (son épaisseur si vous voulez !)
  5. Ajoutez le vin blanc et les dés de pomme de terre puis complétez avec du bouillon jusqu’à hauteur (c’est à dire jusqu’à ce que votre lapin soit recouvert, il vous restera peut-être du bouillon en sus.)
  6. Faites cuire le ragoût de lapin pendant une heure et quart.
  7. Pendant ce temps, épluchez les rutabagas, coupez les en deux et faites les cuire à la vapeur une dizaine de minutes. Il doivent être cuits à cœur (la pointe d’un couteau ne rencontre pas de résistance) mais rester fermes.
  8. Un quart d’heure avant la fin de la cuisson, salez, poivrez et rapez de la fève tonka au dessus du ragoût (2g de fève râpée) pour donner un petit goût de mystère au ragoût. La tonka ne doit pas emporter le reste, les rutabagas ont un goût fin et délicat, la fève n’est là que pour étonner et questionner, pas pour être immédiatement identifiée.
  9. Enfin, ajoutez les rutabagas et poursuivez la cuisson pour ce dernier quart d’heure.
  10. Savourez-le avec un riz long (ou encore des petites pommes de terre vapeur.)

Ce ragoût peut être fait à l’avance (arrêtez-vous à l’étape 7 et effectuez les étapes 8 et 9 avant de passer à table) et même se réchauffer le lendemain, comme toujours on perd l’aspect esthétique mais on se régale. Les enfants aiment beaucoup le lapin, restez vigilants car cette viande contient de nombreux petits os pointus.

Alors et vous, mangez-vous de l’animal aux grandes oreilles ?

Inspiré par Chef Simon

 

3 réflexions sur « Mijoté de lapin aux rutabaga et fève tonka »

  1. Haha ! J’ai déjà préparé du lapin aux navets, c’était sympa. Avec des rutabagas ça doit être pas mal aussi. L’ajout de fève tonka m’intrigue, mais comme je n’ai besoin de prouver à personne mon hipsterisme, je suis même tentée sans 😉

    1. @ Darya : les rutabagas de la maraîchère où je me fournis à Aix sont délicieux, ils sont très petits et sucrés. Encore meilleurs que les navets boule d’or (vraiment.) La fève tonka c’est pas mal. J’ai envie d’explorer encore le sujet en version salée !

Ajoutez votre grain de sel !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s