Bonne adresse : le Pât’Thaï à Aix

pad thai aix rue breton pat thaiLa porte du Pât’Thaï s’ouvre sur le sourire de Linda, chef et propriétaire de ce lieu caché. Il faut la trouver cette adresse un peu secrète au fond de la rue des Bretons, et assurément, à moins d’aller au théâtre du Flibustier juste voisin, on ne tombe pas par hasard sur le Pât’Thaï ! C’est une bonne table où manger sur le pouce et l’on y arrive après avoir ouï-dire qu’il s’y prépare de savoureuses nouilles sautées et des salades fraîches et copieuses.

Une fois le nid familial déserté par ses trois enfants, Linda a cherché un local pour faire découvrir la gastronomie de l’Asie du Sud-Est aux aixois. Cette cuisinière hors pair a ouvert il y a tout juste un an, le jour de l’équinoxe de printemps en 2016. « Je voulais démarrer avec les fleurs », explique-t-elle avec la pointe d’accent qui lui vient de son pays natal. Une fois le nid familial déserté par ses trois enfants, cette cuisinière hors pair a cherché un local pour faire découvrir la gastronomie de l’Asie du Sud-Est aux aixois.

Plus que de la simple cuisine, c’est une philosophie du « bien manger pour bien vivre » que propose Linda : « la médecine traditionnelle thaïlandaise que pratiquait mon papa est une source d’inspiration. » « J’élabore mes mélanges d’épices et de thés. Cela plaît beaucoup à mes clients. Certaines plantes proviennent directement du jardin de mon frère, à Ratchaburi« , une province thaïlandaise proche des frontières malaise et birmane. « je propose beaucoup de plats végétariens et je n’utilise pas de glutamate car cet additif serait cancérigène. » De plus, à l’exception des raviolis et des pâtes fraîches, préparés à partir de farine de blé, nombreux sont les plats à la carte du Pât’Thaï qui ne contiennent pas de gluten.
*
Soupe tom kha kai, poulet sauce satay, poh pia sod (rouleau de printemps)… La carte est prometteuse mais assez courte pour que l’on puisse se décider rapidement ! Linda me raconte son parcours entre la France et l’Asie, toujours sous le signe de la gourmandise, tandis qu’elle me prépare un pad thaï aux crevettes dans sa cuisine de poche. Au Pât’Thaï, tout est fait maison et avec amour : une épice par-ci, un aromate par là… Lorsque le plat arrive sur la table mes narines se régalent déjà ! Malgré une assiette copieuse, je ne peux pas m’empêcher de craquer pour un petit dessert très girly : des nems au chocolat blanc et framboises fraîches. Tout un programme que je vous invite à découvrir au plus tôt.

pat thai aix deco zen gris bleu plante grasse

Et cerise sur le gâteau, la décoration est charmante : un camaïeu de gris et de bleus dynamisés par des orchidées et des plantes grasses. Pause déjeuner dépaysante assurée !

Pât’Thaï
9, rue des Bretons
13100 Aix-en-Provence
Téléphone : 04 42 27 48 52
FB @lepatthai
site le-pat-thai.com
*
Sur place ou à emporter
*
Horaires
du lundi au samedi de 11h à 14h30
du mercredi au samedi de 19h à 21h30
fermé le dimanche
*
la carte
  • entrée/fingerfood (ex. rouleaux de printemps ; samossas ; raviolis) 7,50 €
  • salade composée (ex. gambas/ananas ; poulet croustillant, magret de canard/mangue) 9,50 €
  • grosse soupe (ex. poulet/lait de coco ; crevette/citronnelle)
  • Riz sauté de 7 € à 8,50€
  • Dessert (ex. nems chocolat blanc/ framboise ou banane/chocolat noir, flan au lait de coco etc.) 4 €

Merci @bnthor pour le tuyau. (Jetez un oeil sur ce profil insta et découvrez Aix en N&B !)

Poke bowl de maigre à l’orange sanguine

poke bowl poisson maigre hawai cru shirashi bibimbap orange sanguine la pintade aixoise

Poke me, I’m famous !
Depuis 20 ans manger dans un bol est (re)devenu un must. Dès la fin des années 90,  soupe miso,  shirashi ou nouilles soba japonaises ravirent nos papilles avant d’être un temps supplantés par les bibimbap coréens (qui font un retour en force paraît-il !) Aujourd’hui des vieilleries comme le porridge ressortent du placard  tandis qu’il suffit d’un bol et d’un micro-ondes pour  se confectionner un délicieux bowlcake.

Une tendance super bowl qui n’a rien à voir avec la NFL et qui m’arrive depuis Hawaï via Montréal : le poke. Attention ça se prononce pôkay. Un poisson servi dans un bol donc et qui ressemble à s’y méprendre à son cousin nippon le chirashi ou encore au ceviche latino-américain. C’est essentiellement la découpe du poisson qui diffère : en lieu et place des lamelles de poisson vous trouverez des cubes de poisson d’environ un centimètre et demi de côté. Presque comme le ceviche mais hawaïen vous l’aurez compris avec la chemise utilisée pour les besoins de la photo. Voilà j’ai fait le tour du bol.

Juste une dernière petite chose, tout ça me rappelle les très belles collections de céramique du Musée Guimet à Paris : pour les plus hardis, je vous invite à vous rendre à un de leurs deux ateliers « Variation autour d’un bol » qui auront lieu le samedi 20 mai 2017.

De nombreux aliments et préparations peuvent se déguster dans un bol : solides, liquides, chauds, froids, sucrés, salés, raffinés ou frugals… Ces mets ont un point en commun : le couteau n’est pas à table ! Donc la tendance super bowl est assurément pacifiste (ce qui tombe bien pour un plat hawaïen. Voilà il fallait que je la fasse !)

Et vous, que pensez-vous de la bol mania qui sévit de l’entrée au dessert en ce moment ? Lire la suite « Poke bowl de maigre à l’orange sanguine »

Où déguster le rosé Les Vilaines : bars éphémères

bouteille vin rosé pey blanc les vilaines aix en provence rouge a levres lunettes noires ray ban

Le coquin équinoxe a pointé le bout de son nez dès le 20 mars cette année… Il n’en a pas fallu plus aux quatre filles dans le vent que sont Géraldine, Stéphanie, Emmanuelle et Anne pour lancer la saison du rosé ! Le Hammam des Prêcheurs nous a ouvert les portes de son bar éphémère où nous avons eu la chance de déguster la cuvée Les Vilaines que ces quatre copines ont élaborée avec la complicité du domaine du Pey Blanc.

rosé rose vin les vilaines aix en provence rouge a levres lunettes noires ray ban anemones

Je ne sais pas vous mais j’entends déjà le bruit des glaçons, les cigales sont presque là. Dégainez les lunettes noires et rendez-vous sans plus attendre dans l’un de ces lieux où il faudra être à la belle saison… Je ne vous ai pas vu(e)s ce mardi 21 mars alors dépêchez-vous car il n’y en aura pas pour tout le monde !  Lire la suite « Où déguster le rosé Les Vilaines : bars éphémères »

Livre à gagner : Cuisine, Marxisme et autres fantaisies par Stephan Lagorce

 

lecture teatime onthetable

Cuisine, marxisme et autres fantaisies ou la Chine de Deng Xiaoping à travers le prisme gustatif de Stephan Lagorce, jeune chef cuisinier occidental, parachuté dans le Maxim’s alors flambant neuf de Pékin. Ouvert par un Pierre Cardin visionnaire et un peu fou, l’établissement, cheval de Troie capitaliste est un théâtre où apparachiks, paysans enrichis, hommes d’affaires et diplomates occidentaux se croisent sans se mêler, autour d’une cuisine française à la sauce post-Mao.
Entre mémoires et roman d’apprentissage, ce sont trois années de rêves éveillés et de journées hallucinées que dépeint Stephan Lagorce. J’espère que vous goûterez comme-moi la succulence du débat quant à savoir quel service, du russe à l’assiette ou du français au plat, est le plus petit bourgeois et lequel devrait être préféré dans la salle du Maxim’s ou encore le caractère picaresque des quêtes du chef pour mettre à la carte des produits locaux (murènes enragées, tortues d’eau zombies, carpes volantes ou encore lapins plats) et ainsi tenter de sauver de la ruine certaine l’établissement, ouvert par un Pierre Cardin visionnaire et un peu fou et dont tout ce qui s’y cuisinait ou presque était importé d’Europe, à un coût stratosphérique. Lire la suite « Livre à gagner : Cuisine, Marxisme et autres fantaisies par Stephan Lagorce »

Bonne adresse : la petite RéSERVE à Aix

la petite RéSERVE à Aix-en-Provence
épicerie fine – salon de thé – snacking chic – brunch

Quittez la place de l’Hôtel-de-ville et poussez la porte de la petite RéSERVE pour un safari gourmand. Amoureusement préparés par Philippe, tarte aux fraises de Carpentras ou crème d’amandes et framboises, cake au pastis adult only, moelleux au chocolat sans gluten et crumble aux poires vous attendent dans leur milieu naturel parmi les chocolats Valrhona et les thés de la Compagnie coloniale. Les amateurs de salé et les végétariens ne sont pas en reste : soupes vitaminées, tartes épinards/pignons, pissaladière avec ou sans anchois… Une cuisine du marché fraîche et savoureuse à accompagner sur place d’un verre de Château La Coste ou à emporter où vous voulez ! Lire la suite « Bonne adresse : la petite RéSERVE à Aix »

Energy balls choco-noisette et graines de chanvre

energy balls graines de chanvre de lin de chia et pate de noisette et chocolatLa Pintade aixoise n’aime pas vraiment les jus d’herbes, ni les aliments à base de graines ou encore d’algues. Enfin rien de ce qui ne se mange pas avant tout par plaisir et par faim. Les supers aliments et la détox ce n’est pas tout à fait sa came. Dans la famille nous ne sommes pas du tout orthorexiques : on mange bien, mais il faut avant tout que ça soit bon ; le sport, on fréquente, mais toujours en compagnie de nos amis parcimonie et modération. C’est vous dire si la tendance energy balls nous était passée à des kilomètres au dessus de la tête.

Seulement hier matin je suis allée acheter des graines. Parce que parfois, oui, ça m’arrive quand même (pour faire de délicieux pains burger maison,  rien de follement healthy, vous en conviendrez.)  Et puis que voulez-vous au beau milieu de toutes ces graines de chia, de chanvre, de lin, de ces baies de goji, je me suis emballée et j’ai eu l’épiphanie : j’ai trouvé que les ingrédients des energy balls ressemblaient étrangement à ceux du flap jack (une douceur qui me rappelle Buenas Migas et de bien folles journées barcelonaises.) Et bam ! Me voilà avec tout un tas d’ingrédients curieux à utiliser. N’est-ce pas Dorian ?

Là on peut dire qu’en terme de tendances j’ai tout donné : cette recette d’energy balls est  vegétalienne (pas de produits animaux, même dérivés.) Heureusement elle n’est pas paleo friendly ni raw food (en effet je doute que l’homo sapiens mangeait des carrés de chocolat avant d’aller chasser et ce n’est pas non plus un ingrédient cru puisque les fèves de cacao sont torréfiées), faut pas pousser.

Verdict ? Les minots ont complètement validé le goût et le concept « aliment des supers héros ! » Je trouve que l’energy ball choco-noisette est un petit en-cas délicieux qui ne donne pour autant pas envie de manger 10 pièces d’un coup (l’absence de sucre raffiné peut-être ?!)
Bref, Bon pour la santé, bon pour les papilles… Allez-y ! Reste qu’il faudrait se remettre au sport pour en manger légitimement… #LaMudDaySansPréparationPhysiqueCaVaEtreSuperDur !

Et vous, qu’est-ce que vous faites avec vos graines ?

Lire la suite « Energy balls choco-noisette et graines de chanvre »

Risotto aux asperges sauvages

risotto asperges vertes recette facile rapide la pintade aixoise_opt (1)

Froid. Pluie. Vent. Et soudain… Hop les jours rallongent, février claque enfin la porte, c’est le printemps et tout reverdit sur les étals du marché d’Aix. Il fut un temps pas si lointain où, à cette époque de l’année, nous allions gaiement par les champs faire la cueillette des asperges sauvages. Aujourd’hui je triche un peu et les spécimen de ce risotto sont une variété de zoo puisqu’elles arrivent en bottes à la maison depuis l’éventaire de Mme Pelazza, la maraîchère qui a le bon goût de les ramasser à notre place. Elles sont un peu plus grosses que celles que nous ramassions jadis, mais le goût est là. Ce goût de printemps qui annonce les premières fèves, les petits pois…
Vous pourriez les préparer à la vapeur, pour les déguster, tout juste rafraîchies à l’eau glacée et accompagnées d’une mayonnaise maison mais comme le fond de l’air est encore un peu frais, je vous invite à vous réchauffer autour d’un risotto. Inspiration italienne mais recette locale : les asperges sont d’Aix, le riz de Camargue et le bouillon 100% maison bien entendu ! Ce risotto est prévu pour 3/4 convives ou 2 grands gourmands.

Lire la suite « Risotto aux asperges sauvages »