Bonne adresse : Au poids chiche, épicerie zéro déchet itinérante en Pays d’Aix

lauriane-au-poids-chiche

Souvenez-vous du charme suranné du boulanger itinérant qui faisait la tournée des bleds environnants dans la campagne où vous avez grandi ! Souvenez-vous de l’épicerie-camion qui prenait place deux fois par semaine pendant les mois d’été sur le parking du camping de la plage. Le food truck n’a rien inventé ! Le Poids chiche est un retour aux sources. A ceci près que sa fondatrice, Lauriane, a pensé son camion comme un temple roulant dédié au vrac et au zéro déchet.

Venez avec vos bocaux, vos boîtes et vos sacs en tissu ! Contrairement à certains commerçants, Lauriane n’a pas peur d’utiliser la tare de sa balance. Pas pratique, pas moderne ?! Mais il faudrait être taré 😉 pour le croire : venir avec ses contenants représente une contrainte, mais une fois à la maison, pas de corvée de tri ou de descente des poubelles ; aucun déchet produit et des contenants jolis à voir dans les placards.

Que trouve-t-on sur l’étal de Lauriane ? Des produits de qualité, locaux pour la plupart et bio lorsque c’est possible. Pour les produits qui viennent de loin, comme le chocolat, le sucre ou le café, Lauriane propose des produits bio labellisés AB, une garantie solide. Du côté des gousses de vanille et autres épices, c’est un circuit court que Lauriane a mis en place avec sa famille de cœur de Madagascar.

Les produits d’entretien ne sont pas en reste avec un ensemble de produits solides et liquides (lessive, vinaigre blanc, percarbonate de soude etc.) disponibles en vrac et labellisés ECOCERT, là encore, une garantie de sérieux. Tout est également prévu pour la salle de bain du parfait adepte zéro déchet : savon de Marseille de la savonnerie Le Sérail, savonnettes de Saint Cannat ; déodorant, shampooing et dentifrice solides ; cup menstruelle, lingettes lavables.

lauriane-au-poids-chiche-camion

Avec le sourire et tout en m’offrant une tisane dans un gobelet lavable, Lauriane m’explique comment elle est devenue épicière zéro-déchet itinérante. Juriste de formation, elle ne rêvait pas de jouer à la marchande et c’est dans l’humanitaire, principalement à la Croix Rouge qu’elle a démarré sa vie professionnelle.

Après avoir vu du pays, Lauriane rentre en France. Maman de deux enfants, la démarche zéro déchet s’est d’abord imposée en famille avant de devenir l’objet d’une reconversion professionnelle. Choquée par certaines hérésies présentes dans les magasins d’alimentation biologique (les lentilles vertes, certes en vrac, qui viennent du bout du monde alors que nous sommes un pays producteur), elle entreprend un défi « famille zéro déchet » ; prend contact avec le réseau Zéro Waste France ; effectue plusieurs stages dans différentes épiceries de vrac (marseillaises comme le Bar à vrac ou encore Proxivrac dans l’Hérault.) Son camion Au poids chiche démarre en novembre 2016.

lauriane-au-poids-chiche-flyer

Les plus curieux et les pointilleux se demandent sans doute comment Lauriane se fournit et si le zéro déchet est présent en amont : la réponse est OUI ! Lauriane dispose d’un local de stockage à Eguilles car elle achète en grande quantité, la clef pour réduire les emballages. Depuis les épices qu’elle achète par lot d’un kilo aux pâtes et riz qu’elle achète par lot de 25 kilos, tout est pensé et acheté dans un souci de réduction des emballages.

Ce qui me connaissent l’ont sans doute remarqué, mais depuis des années maintenant vous trouvez sur La Pintade aixoise des recettes de produits de saison, des astuces pour cuisiner  vos restes, pour réduire les emballages… Des petits gestes qui vous font basculer vers la démarche zéro déchet. Enfin, plus vous cuisinez from scratch, moins vous avez d’emballage à jeter. Logique et savoureux ! Alors à vos bocaux et à vos casseroles !

J’ai rencontré Lauriane un mardi soir, sur le parking de la Cité U de Cuques… Ce qui m’a donné l’occasion de découvrir que le CROUS a mis en place des composteurs collectifs et un jardin potager partagé, chouette, non ? Lauriane offre une réduction de 5% aux étudiants et prend la CARTE BLEUE !

Voici le planning de l’épicerie itinérante Au Poids chiche :

* LUNDI 12h/14h30: Marignane, AIRBUS EUROCOPTER (devant la coopérative pour les salariés et intervenants du site)
* LUNDI 16h30/19h30: Puyricard, VILLAGE du SOLEIL (derrière le centre commercial, parking du bas)
* MARDI 17h/19h: Aix, Cité U de Cuques (rue de Cuques) à côté du pavillon 1
* MERCREDI 8h/12h30: Ventabren, MARCHE ( autour de la boulangerie bio Casa Berelli, av. Victor Hugo)
* JEUDI 11h/15h: Aix – Domaine du Petit Arbois, Technopole de l’Environnement Arbois-Méditerranée (place de l’horloge)
* JEUDI 16h/19h: Aix-La Duranne, parking de HIGHCO (365 av. Archimède)
* SAMEDI 8h/13h: Velaux, MARCHE (place des droits de l’Homme)

Quelques tarifs (+ je répète : CARTE BLEUE acceptée !!) :

  • Coquillettes des Alpes-de-Haute-Provence sans traitement : 3 € le kilo
  • Farine blanche label AB des Bouches du Rhône : 1.90 € le kilo
  • Riz blanc long label AB de Camargue : 5.5 € le kilo
  • Noisettes décortiquées label AB de Turquie :  2.50 € les 100 grammes
  • Muesli croustillant au chocolat label AB : 0.85 € les 100 grammes
  • Sucre blond de canne label AB et équitable d’Inde : 3.20 € le kilo
  • Chocolat noir label AB du Pérou : 2.10 € les 100 grammes
  • Gros sel du Languedoc : 3 € le kilo
  • Poivre noir de Madagascar : 4 € les 100 grammes
  • Savon de Marseille savonnerie Le Sérail, Marseille en 300g : 2.50 € la pièce
  • Bicarbonate de Soude : 3.10 € le kilo

Vous pouvez suivre l’épicerie Au Poids chiche sur Facebook.

Lauriane, Épicière itinérante
Au Poids Chiche
Sans emballage jetable sur le Pays d’Aix en Provence
Membre de l’association professionnelle Réseau Vrac et de Filière Paysanne
06.26.66.33.28

2 réflexions sur « Bonne adresse : Au poids chiche, épicerie zéro déchet itinérante en Pays d’Aix »

  1. Espérons que cette bonne initiative fera des petits…Poids. Perso nous faisons nos courses avec cabas et réutilisons les sac en papier dans lesquels notre boulanger emballe ses pains. Les emballages (et sur-emballages pour les produits manufacturés) sont une plaie de la distribution « moderne » en raison du gaspillage qu’ils génèrent. Sans compter avec des réglementations au final absconces telle l’interdiction du réemploi des plateaux et cagettes de fruits et légumes alors même que ces produits sont protégés par un fond en papier-carton ou des alvéoles.

Ajoutez votre grain de sel !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s