Qui suis-je ? Concours

On me nomme différemment aux Antilles, à la Réunion et en France métropolitaine mais l’on me cultive sous les trois latitudes. L’amande de mon noyau est comestible et l’on me mange volontiers en gratin, farcie ou encore en ragoût (plus rarement en gâteau). Ma chair est acqueuse et j’ai un petit goût de courgette selon certains. Qui suis-je ?

Répondez dans les commentaires (modérés jusqu’à la fin du concours), attendez la fin du mois de février pour le tirage au sort et remportez peut-être l’ouvrage Tout ce que vous devez avoir goûté au moins une fois dans votre vie avec les recettes d’Eric Frechon.  Facile, rapide, nul besoin d’avoir un blog pour jouer… Faites tourner ! (Une seule participation par adresse mail valide).

QUI-SUIS-JE

EDIT du 1er mars 2013 : Delphine de la Griotte Bleue remporte l’ouvrage Tout ce que vous devez avoir goûté au moins une fois dans votre vie.

Carottes multicolores rôties au miel

En passant chez Emilie et Léa j’avais reperé une bien jolie recette colorée. Idéale en cette venteuse journée d’hiver. Ils ne manquait plus que les petites carottes blanches, jaunes et violettes me fassent de l’oeil sur l’étal ce matin ! Un plat de légumes parfait avec le rôti du dimanche ou un filet mignon de porc au miel.

accueil-carottes-roties-72

8 carottes de couleurs différentes (la recette fonctionne avec des carottes oranges, mais on perd en fantaisie)
1 panais
2 branches de romarin
1 tête d’ail
5 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 cuillérée à soupe de miel
poivre du moulin
fleur de sel

Faites blanchir 10 minutes à l’eau dans deux casseroles le panais épluché et les carottes préalablement gratées (si vous épluchez la carotte violette sa jolie couleur disparaîtra), brossées et lavées. Préchauffez le four à 200°C. Coupez grossièrement les légumes en longueur en leur donnant une taille à peu près égale.

carottes-violettes-blanches-et-jaunes

Disposez les légumes dans un tian, ajoutez l’huile d’olive, le miel, disposez le romarin. Coupez la tête d’ail lavée (la mienne est germée… Zut !) et disposez là dans le plat. Salez avec la fleur de sel, donnez un tour de moulin et enfournez pour 35 minutes environ.

carottes-rôties-au-miel

Pommes de terre aux épices en cocotte

Poulet rôti à la broche et frites. Un grand classique chez nous, un succès qui ne se dément pas. Parfois, je fais quelques entorses et m’éloigne de ma ligne directrice (les potatoes de butternut et de courge ayant séduit le public sans détrôner les pommes frites évidemment !) Hier je vous ai donné la recette d’une de mes tentatives de mélange d’épices à réaliser au mortier. Aujourd’hui je vous propose de l’utiliser pour un poulet en cocotte accompagné de ses petites patates. La mise en oeuvre est vraiment très rapide.

pommes-de-terre

2 kilo de pommes de terre lavées, épluchées et coupées en gros dés

1 poulet à rôtir

1 cuillère à soupe (voire deux) de votre mélange d’épices « maison »

2 cuillères à soupe d’huile d’olive

1 feuille de laurier sauce

1 branche de thym

Préchauffez le four à 200°C. Dans une cocotte en fonte (assez haute pour recevoir le poulet et le lit de pommes de terre) mélangez les dés de patates, l’hule d’olive et les épices. Farcir le poulet avec le thym et la feuille de laurier sauce, disposez le sur le lit de patates et badigeonnez-le d’huile d’olive. Enfournez-le (rappel : pour la cuisson du poulet : une demi heure par livre) sans couvercle. Pour la dernière demi heure ajoutez un petit verre d’eau (20cl) et couvrez la cocotte. Les patates sont également délicieuses le lendemain passées à la poële sans aucun ajout de matière grasse supplémentaire.

potatoes butternut et courge muscade

Les potatoes, c’est bon. Mais ce n’est pas diététique… Que diriez-vous de changer un peu des patates avec ces potatoes de courge muscade et butternut ? Pour l’assaissonnement j’ai utilisé un mélange de poivres et d’épices de chez Schwartz, la charcuterie hébraïque de Montréal, célèbre pour ses sandwiches et surtout pour la viande fumée qui les compose. La recette est facile et très rapide. Il suffit de laver et d’éplucher les courges, de les détailler en gros cubes, de les mélanger dans un grand saladier avec deux cuillères à soupe d’huile type Isio 4 et une cuillère à soupe d’épices/poivre/gros sel/herbes de Provence etc. (à vous de voir). Préchauffez votre four à 200°C et enfournez les potatoes sur le lèche frite recouvert d’un papier cuisson. Ce ne sont pas des frites mais c’est bon et ça me rappelle les potatoes de patate douce qui allaient avec l’incroyable burger du resto Supernature !

potatoes de courge muscade et butternut

Pâtisson crémé cuit dans sa robe

Voilà, aujourd’hui c’est l’automne. Les derniers feux de la belle saison nous permettent de profiter de toutes sortes de courges : potiron, courge muscade, citrouille, potimarron, courge spaghetti, butternut… Et pâtisson (blanc ou jaune) qui nous occupe aujourd’hui et dont la récolte commence au début de l’automne.

Rien de plus facile à préparer pour accompagner un gibier ou un poisson. Achetez-les les plus petits possibles pour les proposer en portions individuelles.pâtisson ouvert et crémé

Pour un pâtisson de 250g

15cl de crème fraîche
1 cuillère à soupe de parmesan
sel, poivre, muscade
deux cuillères à soupe de fromage râpé

Préchauffez le four à 200°C. Lavez puis ouvrez le pâtisson à l’aide d’un couteau à tourner (ne le tranchez pas parallèlement à sa base mais de manière oblique afin de pouvoir facilement refermer le couvercle). Stabilisez éventuellement le pâtisson en coupant très légèrement sa base).

Ôtez toutes les graines et grattez l’intérieur pour le nettoyer des lanières rattachant les graines. Versez la crème, salez, poivrez, ajoutez la muscade et le fromage rapé, donnez un tour de spatule puis refermez le pâtisson, placez-le dans un plat à gratin puis enfournez pour une heure et demi (la chair est cuite lorsqu’elle cède sous le couteau (faites un essai en soulevant le chapeau), seule la peau garde sa fermeté.

patisson blanc crémé cuit ouvert

Servez chaud. Cette façon de faire peut s’appliquer aux potimarrons et aux courges butternut lorsqu’elles peuvent tenir à la verticale.

D’autres recettes d’automne…

Velouté de courge butternut

Gnocchi de patates douces sauce chocobalsam

Mash de patates douces au gingembre

Gâteau à la carotte

Soupe automne/hiver

crumble aux pommes

compote de pommes (la base)

Rendez-vous sur Hellocoton !