Recette de base : Mayonnaise

recette facile rapide mayonnaise maison oeuf fouet mortier

La mayonnaise maison ! Allez zou, une recette de base pour bien démarrer l’automne. J’en vois déjà qui haussent les sourcils… Pourquoi faire une mayonnaise soi-même alors que c’est si simple et bon marché de l’acheter en flacon avec bouchon verseur ? Tout simplement parce que le jaune d’œuf, l’huile, la moutarde de Dijon et le vinaigre (ou le jus de citron) suffisent à réaliser une mayonnaise savoureuse. Nul besoin d’eau, de sucre, de dextrine, d’amidon modifié, d’arômes, d’extrait de paprika et de lutéine. Voilà de quoi vous convaincre. Pour les sceptiques, la fierté d’avoir monté tout seul votre première mayonnaise devrait vous convaincre. Enfin, lorsque vous saurez faire la mayonnaise à vous les cousines de cette sauce émulsionnée : aïoli, sauce tartare, sauce mousseline, sauce cocktail, sauce gribiche et même la sauce béarnaise qui part du même principe. En route pour la mayo… Vos sandwichs vont avoir une autre tête et que dire de vos œufs Mimosa !

Ingrédients :

160ml d’huile de votre choix (ici 100ml de tournesol et 60ml d’huile d’olive)
1 jaune  d’œuf (vous pourrez faire des coques de macarons avec le blanc)*
1 pointe de couteau de moutarde (8g, facultatif)
1 cuillère à moka de jus de citron filtré ou de vinaigre de Xerès
sel
poivre
+
1 grand bol lourd (ou un mortier) (maximum 20cm de diamètre pour ne pas vous fatiguer à fouetter)
1 fouet à main
Un peu d’huile de coude

*Sortez l’œuf du frigo une demi heure avant de réaliser la mayonnaise. L’œuf et les autres ingrédients doivent être à la même température. Idéalement celle de la cuisine. Je dis ça, mais mes œufs sortent en général du frigo et la mayonnaise monte très bien. Question de superstition pour une première fois.

Disposez dans le grand bol le jaune, une pincée de sel, le poivre (cinq tours de moulin), la moutarde et la cuillère de jus de citron ou de vinaigre. Donnez un tour de fouet pour rendre les ingrédients homogènes. Ajoutez un filet d’huile, fouettez jusqu’à homogénéisation. Répétez trois fois l’opération**. A ce stade vous devez obtenir une crème lisse. Dès lors vous pouvez laisser couler un très fin filet d’huile tout en fouettant continuellement. N’hésitez pas à fouetter sans ajouter d’huile lorsque vous voyez que l’huile est trop présente dans le bol et ne s’est pas encore amalgamée au reste de l’appareil. Réservez au frais avant de déguster. Si vous trouvez qu’il n’y a pas assez de mayo, vous pouvez rajouter de l’huile, ça continuera à monter.

Variez les plaisirs : huile de noix, de noisette, d’olive, de sésame, de colza… En fonction du plat cuisiné. Ajoutez-y des herbes, des épices ! Sus à la mayo industrielle lisse et déprimante !

C’est raté ? Laissez-moi un commentaire, je vous réexpliquerai.

** Cette méthode pour débutant vous permettra de ne pas noyer la mayonnaise dans l’huile avant que l’émulsion ne débute. Lorsque vous aurez la main, vous pourrez directement faire couler le filet d’huile sans vous arrêter. Mais soyez modestes, commencez par étapes !

Fiadone au citron

recette-facile-rapide-corse-fiadone-citron-brocciu-brousse--ricotta-cheese-cake-part gros plan

Le fiadone est à l’Ile de Beauté ce que le cheese cake est à New York. Un incontournable. En cette pleine saison de la fraise vous aurez peut-être la chance de tomber sur l’un des tout derniers spécimen de citrons non traités de Corse.
La météo hésite entre soleil et averses, alors quoi de mieux qu’un fiadone pour le goûter ? Vous pourrez l’accompagner d’un thé à la bergamote ou d’une citronnade en fonction de la température extérieure.
Aucune difficulté quant à la réalisation de ce gâteau, si ce n’est la cuisson. Le fiadone doit être à peine doré sur les bords. Il se déguste bien froid (idéalement après avoir passé quelques petites heures au frigo, ce qui lui laissera le temps de prendre corps). Lire la suite « Fiadone au citron »

Crèmes aux œufs safranées

La crème aux œufs… Un classique des goûters depuis la Renaissance. Mais après-tout, n’est ce pas dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes ? Hé bien pour les crèmes c’est pareil. Les années 90 ont vu l’heure de gloire de la crème brûlée, dite aussi, crème catalane puis les années 00 nous ont plongés dans la panna cotta. Plus riches et plus sucrées que la crème aux œufs… Un régal pour les industriels qui se sont emparés des deux demoiselles méditerranéennes  pour les servir dans tous les bistrots dévoyés de France et de Navarre. Je vous propose donc d’opérer un retour aux fondamentaux avec cette crème aux œufs, pas si classique, puisqu’elle contient quelques pistils de safran à la demande de Corinne, du blog Ma cigale est fantastique. Mais rien ne vous empêche d’y ajouter à la place une belle gousse de vanille ou des zestes de citron.

recette facile creme aux oeufs lait entier microfiltré safran
Pour 12 ramequins individuels :

1l de lait entier microfiltré*
5 oeufs**
80g de sucre (et jusqu’à 120g si vous aimez les crèmes plus sucrées)
une pincée de pistils de safran (c’est peu mais suffisant) Lire la suite « Crèmes aux œufs safranées »