Bonne adresse : Les Evadés à Aix

J’aime particulièrement la rue d’Italie à Aix-en-Provence avec ses nombreux commerces de bouche très qualitatifs. Au numéro 30, le restaurant Les Evadés régale les habitants du quartier et les amateurs de cuisine bistronomique. Ça tombe bien, j’appartiens aux deux catégories.

J’ai accroché d’emblée avec le duo de choc formé par Arthur et Virginie ! Ils ont quitté Paris parce qu’ils rêvaient de soleil pour voir grandir leur enfant à naître et leur évasion est une jolie réussite gourmande. Ces deux là sont comme les doigts de la main : madame est en cuisine, monsieur est en salle et ça fonctionne bien. Pourtant, au départ, ni l’un ni l’autre ne se destine à une carrière dans la restauration… Mais en 2016, la vocation les rattrape.
Virginie, issue de la comm’ et qui garde de son enfance lyonnaise le goût des beaux produits que l’on trouve aux Halles et le souvenir des recettes de sa grand-mère… se forme avec succès à l’école de cuisine Ferrandi Paris. Arthur, sommelier, travaille pour un réseau de cavistes parisien et rêve lui aussi d’indépendance. Ils mettent le cap sur Aix-en-Provence et comme ils aiment chiner et dénicher de bons produits leur comptoir – bazar – épicerie ouvre en mai 2016.
Comme j’ai goûté toute la carte d’automne, je peux vous dire de foncer les yeux fermés… Envie d’iode ? Zou, le carpaccio de Saint-Jacques aux agrumes, huile de noisette et coriandre vous fera voyager.
Besoin de cocooning ? Partez sur le velouté de courge butternut, châtaignes et yaourt grec pour vous réchauffer. Il y a toujours un petit détail pour donner du mouvement à un plat, comme les poids chiches croustillants de la salade de sarrasin. Salade qui, d’ailleurs, ravira les végétariens.

les evades aix en provence restaurant salade pois chiche sarrazin

Amis viandards, rassurez-vous, il y en a pour vous aussi comme en témoigne le bel onglet à la sauce soja. 

Mais surtout, gardez une petite place pour le dessert : le curd de la tarte à l’orange est terrible, léger comme un nuage. Si vous êtes d’humeur régressive et que vous aimez la confort food, à vous le fondant au chocolat ou encore la brioche perdue, caramel au beurre salé, un must de la maison.


La carte des Evadés change environ toutes les six semaines et Virginie travaille uniquement des produits de saison. Côté fournisseurs, là aussi c’est le top : légumes locaux de la ferme d’Eguilles (un lieu dont il faudra que je vous parle) ; viandes françaises d’Alexandre Polmard dans la Meuse tandis que l’affineur Lemarié (juste en face) et une petite productrice de chèvres se partagent le plateau de fromages. Virginie exploite aussi les produits sélectionnés par Arthur pour les rayonnages de l’épicerie fine : vinaigres de la maison Popol à St-Cyr-sur-mer, cornichons de la maison Marc, confitures de Christine Ferber (les seules qui trouvent grâce à mes yeux après celles de ma mère…). Le vin n’est pas en reste avec une cinquantaine de références, coups de cœur d’Arthur qui travaille en direct avec les vignerons.

Si vous testez, venez me raconter !

Entrées 9 – 12 €
Plats 15 – 22 €
Desserts 9 – 12 €
*
Les Evadés
Comptoir-bazar-épicerie
30, rue d’Italie
13100 Aix-en-Provence
04 88 05 83 39

FB @lesevadesaix