Cookies au son d’avoine, mélasse noire et raisins secs

A la recherche du cookie parfait par 40°C, épisode 3 : les cookies au son d’avoine, mélasse noire et raisins de Corinthe, moelleux à souhait ! On vide les placards et on prépare déjà la rentrée : il nous faut le goûter ultime d’ici là. Une recette presque zéro déchet puisque vous pourrez trouver facilement les ingrédients en vrac à la Biocoop des Milles et ailleurs. Les petits ongles en deuil n’étaient pas prévus sur la photo !
J’utilise mon reste de mélasse pour vider les placards, vous pouvez faire sans et replacer un quart de sucre par du muscovado (en vrac toujours.) Reste la question épineuse du beurre que l’on ne trouve pas en vrac à Aix. Avez-vous des pistes ?

recette facile rapide cookies son avoine raisins secs melasse noire

Lire la suite « Cookies au son d’avoine, mélasse noire et raisins secs »

Cookies amandes et chocolat noir

Histoire de rester à NYC, voilà une petite recette de cookies pour ce dimanche matin, aussi rapide que les scones et encore plus gourmande avec des éclats d’amandes et de chocolat noir. En bonus, ce sont des green cookies : bio et (presque) zéro déchet*. Laissez les enfants mettre la main à la pâte, ils seront ravis. Mais attention, la pâte à cookies est si délicieuse crue qu’il risque de vous en manquer au moment de la cuisson si vous les laissez en autonomie.

cookies chocolat amandes comme mike marmiton

Pour une vingtaine de cookies :

220 g de farine
30g de son d’avoine
100 g de sucre blond
1 cuillère à moka de poudre de vanille (facultatif)
1 pincée de sel
1 cuillère à café rase de bicarbonate de soude
1 œuf
125 g de beurre doux
2 cuillères à café de miel
+
100 g de chocolat noir
80g d’amandes

*Tous les ingrédients sont bio. Ils ont été achetés en vrac, sauf le sel et le miel dont les contenants se recyclent et le beurre, dont l’emballage ne se recycle pas. Je ne désespère pas qu’un jour ces trois ingrédients se trouvent en vrac près de chez moi !

  1. Concassez grossièrement le chocolat et les amandes, réservez-les.
  2. Faites fondre le beurre.
  3. Mélangez la farine, le son d’avoine, le sucre, le sel et la poudre de vanille, le bicarbonate dans un grand saladier.
  4. Battez l’œuf dans un bol, ajoutez-y le miel et le beurre fondu refroidi, mélangez.
  5. Préchauffez le four à 180°C.
  6. Creusez un puits dans le mélange sec et versez-y le mélange liquide. Mélangez à la spatule.
  7. Ajoutez enfin le chocolat et les amandes concassés en pétrissant rapidement la pâte avec des mains propres.
  8. Beurrez et farinez une plaque à pâtisserie (vous pouvez utiliser du papier cuisson compostable.)
  9. Divisez la pâte pour former une vingtaine de boules (la partie de la recette que les enfants préfèrent en général !) et disposez-les sur la plaque en les espaçant d’une huitaine de centimètres.
  10. Aplatissez légèrement chaque boule de pâte à cookies puis enfournez au troisième cran de votre four pour dix minutes.
  11. Sortez les cookies du four délicatement (ils sont fragiles et encore mou) à l’aide d’une spatule et déposez-les sur une grille jusqu’à refroidissement.
  12. Dégustez avec un café ou un verre de lait si vous avez 8 ans !

Je vous souhaite un joli dimanche ! Et vous quelle est votre botte secrète pour les matins de week-end ?

Inspiré par les cookies de Mike sur Marmiton.

D’autres recettes de biscuits sur La Pintade aixoise :

Biscuits aux graines (façons biscuits Cocotte)
Cha no Ka, les macarons à la japonaise (matcha/chocolat blanc)
Cookies au fudge et à la compote de pommes
Cookies chocolat noir vanille
Croquants aux amandes
Flapjack (barres céréales)
Galette St Pierre
Gaufrettes à la cannelle – Zimtwaffeln
Gingersnaps
Milanais fourrés à la rose
Navettes de Marseille à la fleur d’oranger
Palets citron et fleur de sel

Biscuits Shanty #Concours

sexy biscuit_opt2

Connaissez-vous Shanty biscuits ? C’est la jolie marque gourmande made in Provence qui réalise pour vous des biscuits personnalisés.

Très bientôt je vous proposerai un concours où vous pourrez tenter de remporter des biscuits faits tout spécialement pour vous 😉

Je vous invite à liker la page Facebook de La Pintade aixoise (car oui, maintenant j’ai une page FB… Il faut vivre avec son temps) pour vous tenir au courant de l’ouverture du concours !

A très bientôt…

Biscuits côt côt côt aux graines

recette facile rapide biscuit cocotte graines lin pavot sesame tournesol

Ces biscuits aux graines n’ont pas fait long feu chez nous. Dommage. Ca nous aurait permis d’être moins affligés par l’esthétique de la cérémonie d’ouverture de cette coupe du monde 2014 (on m’a obligée). Entre les costumes façon gala d’école primaire ; la retransmission sonore pourrie ; Jlo habillée en pom pom girl sur le retour et sortant d’une boule géante placée au centre du stade, comme les strip-teaseuses sortent des gâteaux à étages lors des bachelor parties américaines, on était servi. La grande classe. Vraiment.

Tout ça manquait de rythme. Un comble pour le Brésil. Vu d’en haut, les danseurs avaient l’air de fourmis courant en tout sens. ça avait plus un côté grand guignol que carnaval de Rio. A la minute où je vous écris ils nous font le coup du lâcher de colombes contre le racisme. ça va (presque) nous faire regretter le vuvuzela.

Revenons à nos graines. J’utilise un mélange pour réaliser des pains burger maison. Le problème c’est que les paquets sont toujours trop gros et les graines finissent par rancir si l’on ne les utilise pas rapidement. Chez nous, hors de question de semer sur une salade ce genre de petites choses cataloguées « hippies et macrobiotiques ». La graine c’est ok sur un burger. Point. Les garçons sont comme ça, ils n’aiment pas trop manger des graines, contrairement aux moineaux et aux filles.

Avec le biscuit côt côt côt, réplique des biscuits Cocotte de la biscuiterie Saint Michel, vous pourrez faire manger des graines à peu près à n’importe qui. Volaille ou pas. Ces biscuits sont croustillants et savoureux. On en oublierait leur (presque*) côté healthy. Et puis après on passera aux recettes estivales parce que je me sens un peu hors sujet là. Lire la suite « Biscuits côt côt côt aux graines »

La noisette, reine du Piémont

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Que rapporter d’une escapade dans le Piémont ? Du vin bien-sûr mais pour les becs sucrés et les enfants, la patrie italienne de la noisette (qui est aussi le berceau de la Nutella, fleuron de l’entreprise Ferrero basée à Alba) recèle de douceurs en tout genre : pralinées, caramélisées, chocolatées etc. Libre à vous d’acheter des noisettes épluchées, conditionnées sous vide et simplement torréfiées (vous les paierez à prix d’or mais elles sont excellentes et la torrefaction permet de réveler la complexité et la puissance de leur arôme). Vous en trouverez de partout chez les cavistes, dans les boutiques des musées, les agriturismi etc. Ma préférence va aux nocciole pralinate, l’équivalent de nos pralines aux amandes de Provence. La recette est la même, d’une simplicité presque biblique : du sucre, des noisettes de qualité et un peu de  savoir faire !

 

 

Biscuits au citron et fleur de sel

recette-facile-rapide-biscuit-palet-citron-fleur-de-sel-maison-gateau
Ces petits biscuits au citron et à la fleur de sel auraient pu ne pas exister. Encore une recette due aux hasards de frigo comme je les aime.
Il est 17 heures, le fiadone au citron vient tout juste d’être enfourné. Sur ces entrefaites voilà que l’on me réclame quelque chose de croquant, un petit palet croustillant et bretonnant afin de tenir compagnie à nos fraises chantilly qui constituent souvent le clou de nos premières soirées BBQ provençales. Hé oui, la saison de la fraise bat encore son plein. Carpentras n’est pas loin et les cerises n’ont pas encore chassé ciflorettes et pajaros des étals.
Vous sentez venir le psychodrame pâtissier… Pour le susdit fiadone, j’avais utilisé cinq des six œufs de la boîte. Pour faire un bon palet breton et pour que tous vos convives soient rassasiés, plusieurs jaunes d’œufs sont nécessaires (ainsi qu’une quantité assez déraisonnable de beurre et de sucre, je vous le concède). Passé le premier choc et devant l’impossibilité de sortir* pour pallier cette subite carence d’économat, j’envisage d’employer la méthode scientifique maintes fois éprouvée par le passé : faire au pif avec les vivres disponibles.

* Pourquoi ne pouvais-je pas sortir un samedi à 17 heures ? Imaginez. Une coupe de la Ligue madrilo-madrilène. Un derby Atletico/Real pour la finale et les enfants pas encore lavés, ni nourris et leur mère sur le départ pour le barbecue septémois… Une colossale montée en pression durant tout l’après-midi. La footballie jouait contre moi. Impossible de m’échapper jusqu’au poulailler le plus proche pour récupérer un œuf. Oui un seul œuf, tout parfois se joue à un œuf près. Lire la suite « Biscuits au citron et fleur de sel »

Navettes à la fleur d’oranger

recette-facile-rapide-biscuit-navette-marseille-fleur-orangerLes navettes à la fleur d’oranger me donnent l’occasion de renouer avec le caractère provençal de ce blog. La navette, le grand classique de la cité phocéenne. La plupart des boulangeries marseillaises vendent ce délicieux biscuit. Toutes ont leur recette et chaque navette possède un goût différent, un poids et une forme unique. C’est au four des navettes, en contrebas de l’Abbaye Saint Victor que vous pourrez trouver les plus authentiques bien que ce terme soit tout à fait galvaudé. Les navettes du four sont très dures sous la dent, bien plus longues que celles que l’on trouve en petits sachets dans les supermarchés. Elles sont relativement hors de prix et j’ai découvert récemment qu’elles contiennent de la margarine et non du beurre. Ce n’est pas un mystère mais je doute qu’en 1781, le four des navettes fabriquait des biscuits à la margarine. Comme souvent, on se régale tout autant d’une recette maison expurgée de toute trace de colorant ou de conservateurs.

En revanche je vous recommande la promenade depuis le Vieux Port jusqu’au four. La vue est belle et le vent vif. Si vous poussez jusqu’à la Bonne Mère vous pourrez embrasser d’un regard la commune la plus étendue de France qui plonge dans le bleu de la Méditerranée, comme si vous étiez à la proue d’un navire aux voiles blanches. Voilà, la navette me rend poétique. Lire la suite « Navettes à la fleur d’oranger »